Section principale

Varicelle pédiatrique, infection à rotavirus, méningite: où se tourner pour les bébés?

Varicelle pédiatrique, infection à rotavirus, méningite: où se tourner pour les bébés?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

À qui un parent peut-il s'adresser si le petit contracte une infection? Nous éliminons les virus les plus courants et nous aidons à emmener l’enfant malade.

D'août à printemps, les infections virales sont beaucoup plus courantes et, même avec les mois les plus froids, même les plus petits membres de la famille peuvent être plus facilement infectés. En plus d'un système immunitaire affaibli, le processus est également facilité par les écoles maternelles et maternelles, qui constituent un site idéal pour des infections à propagation rapide.

Le félin sournois

Le virus varicelle-zona provoqué par la varicelle est l’une des infections les plus courantes à la fin de l’automne. La pancréatite est une maladie sournoise: elle se développe avec une latence de 10 à 21 jours et est infectée 1 à 2 jours avant l'apparition de la rage ressemblant à un virus. Elle peut donc facilement contribuer au développement d'une infection majeure. La varicelle est extrêmement virulente: il faut environ 15 à 20 minutes avant la transmission de l'infection au patient. En Hongrie, entre 35 000 et 40 000 cas de varicelle sont déclarés en moyenne chaque année, mais le nombre de personnes réellement infectées avoisine les 100 000. pour couvrir tout le corpset très démangeaisons. Les débuts et les hernies peuvent se produire dans tout le corps en même temps, et si tous se propagent, l'enfant ne sera pas infecté. En plus des éruptions cutanées, il peut s'accompagner d'une légère fièvre et de nausées, ainsi que de la gorge et de l'abdomen, également caractérisés par une forte fièvre. La maladie est généralement bénigne, mais dans environ 2 à 6 cas de patients nécessitant des soins médicaux, il existe divers événements sur 100 - infections bactériennes, inflammation du cerveau, inflammation du cerveau, inflammation du cerveau. Si vous développez des symptômes de la varicelle, consultez votre pédiatre pour obtenir des conseils sur la manière de traiter un enfant malade. Les manifestations de la maladie peuvent inclure le système nerveux grave, les symptômes respiratoires, la diarrhée et les surinfections bactériennes, auquel cas l'enfant doit être hospitalisé. La varicelle pédiatrique est moins susceptible d'avoir des infections plus graves, mais chez les nouveau-nés, l'évolution de la maladie peut être plus grave: les personnes à risque sont celles âgées de moins d'un mois et les enfants plus jeunes.Vous devez commencer à vous protéger contre les virus valides avant de passer à la communauté.

Le rotavaire presque inévitable

La rotafection est pratiquement inévitable et presque tous les enfants du monde sont touchés avec plus ou moins de gravité. Dans les pays avancés, le rotavirus provoque principalement la diarrhée et la déshydratation chez les enfants âgés de 3 à 35 mois. Il est très important que une réinsertion unique n'est pas une défense sûre à court terme, même si de nombreux enfants développent un certain degré d'immunité contre la souche particulière du virus. Chez l'homme, les infections se propagent très rapidement chez les enfants, car le virus reste viable dans les jouets, peut être présent dans les toilettes et dans la cuisine et est contaminé par des matières fécales humaines. Il reste viable pendant plusieurs jours, même sur des objets. Un autre facteur de risque est que les nettoyants traditionnels sont inefficaces contre le virus et que les lavages au savon n'éliminent que 75% de la maladie.Les symptômes de la diarrhée et des vomissements sont les causes de l’infection: il n’est pas rare d’avoir 10 à 15 hg de diarrhée aqueuse par jour. La rotafection peut aussi être causée par la fièvre. Idéalement, la maladie disparaît en 2-3 jours, mais peut durer jusqu'à 4-5 jours. Le plus grand danger pour les bébés de moins de 1 an est le risque de déshydratation même de quelques couples (avec une issue fatale). Le reflux liquidien nécessite une attention particulière en cas de maladie. Dans les cas moins graves, de nombreux parents ne consultent pas l’enfant malade, mais beaucoup de petits patients ont besoin d’un traitement à domicile. En outre, si votre enfant est sec, vous aurez peut-être également besoin de soins médicaux. ses yeux sont baissés, bridés, sa vitalité est diminuée, il est très flasque et son cœur est multiplié.

Méningite dangereuse

L'infection à méningocoque à méningocoque est une infection très dangereuse: une maladie à propagation rapide et infectieuse au goutte à goutte peut être difficile à reconnaître chez de nombreuses personnes et peut durer jusqu'à 24 heures. Après l'infection, les agents pathogènes pénètrent très rapidement dans le sang, se propagent dans tout le corps et l'apparition de plusieurs autres symptômes spécifiques à la maladie détériore rapidement l'état du patient.Il se produit en Hongrie en hiver et au début du printemps la majorité des maladies les plus exposées aux nourrissons de moins de 1 an. Les jeunes enfants âgés de 1 à 5 ans sont également exposés au risque, l’inflammation cérébrale bénigne se situant au deuxième rang des causes les plus courantes, suivie d’une récurrence du risque d’infection chez les adolescents. Initialement, la maladie se caractérise par une forte fièvre, de graves maux de tête, des vomissements ou des nausées, et les nourrissons peuvent présenter les premiers symptômes de crispation, de claquement, de refus de manger et de difficulté à se réveiller. Les symptômes explicatifs de l'inflammation cérébrale bénigne comprennent la raideur cervicale, une diarrhée prononcée, des douleurs dans les membres, la blancheur et la congestion chez un bébé. L’infection peut également provoquer des ecchymoses, causées par l’apparition de saignements sous-cutanés dans tout le corps. Il est très important qu’une infection dangereuse soit examinée par un médecin, prêter attention au statut de урбул-урбу minute par minute, son état de santé pouvant se détériorer rapidement - si nous voyons son petit état se dégrader, nous serons immédiatement conduits à l'hôpital. Parce que dans de nombreux cas, nous ne sommes en mesure de diagnostiquer la maladie que très tôt en raison des symptômes très fréquents, il est important de consulter immédiatement un médecin si nous suspectons une méningite.

La meilleure défense est la prévention

Les vaccins contre la varicelle, le rotavirus et la méningite cérébrale offrent une protection adéquate contre la maladie. Pour la varicelle, elle est idéale si les défenses sont toujours en place avant d'être transférées dans la communautéet les jeunes enfants reçoivent un vaccin à deux doses contre la varicelle, espacés d’au moins 6 semaines et âgés de 16 à 18 mois. Après la vaccination, la plupart des symptômes légers non souhaités peuvent être observés: douleur, gonflement, rougeur, éruption cutanée au site d'injection et fièvre. Le vaccin n'est toujours pas sec, alors donnez-le oralement. Il peut être commencé dès l'âge de 6 semaines et la série de vaccins à double dose peut offrir une protection après 12 semaines. Plus important encore, le bébé doit recevoir toutes les doses de vaccin avant l’âge de 24 semaines et le triple vaccin doit être terminé au moins à l’âge de 32 semaines. Les deux vaccins peuvent être ajoutés en même temps que les vaccinations obligatoires liées à l'âge. Les kйtadagos de 7, mнg montre vйdelmet contre hбromadagos 5 kьlцnbцzх rotavнrus tцrzs, йs le immunizбlбs tovбbbi elхnye que non seulement szezonбlis fertхzйstхl, mais rendelхintйzetben médicale kуrhбzban vйdelmet nyъjt.A kiszбmнthatatlan jбrvбnyos de lefolyбsъ rapides agyhбrtyagyulladбs éventuellement contre felbukkanу rotavнrusokkal Le plus important est de mettre en place une défense opportune. Le bébé fait ça Il est recommandé de commencer à 2-3 mois, parce que la maladie est plus prévalente à 6 mois. En outre, la série de vaccins de base peut nécessiter 2 ou 3 vaccins et peut dépendre de l’âge, car le vaccin doit être strictement suivi pour garantir l’exactitude des doses.