Informations utiles

La fatigue printanière ou les troubles hormonaux sont-ils la cause de ma fatigue?

La fatigue printanière ou les troubles hormonaux sont-ils la cause de ma fatigue?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Lentement mais sûrement, le printemps arrive, ce qui pour beaucoup n’ajoute pas d’énergie, mais de la fatigue. Cependant, il convient de noter que ce n'est peut-être pas le temps en arrière-plan, mais certains troubles hormonaux.

La fatigue printanière ou les troubles hormonaux sont-ils la cause de ma fatigue?Dr. Viktoria Koppany, endocrinologue au Centre d'endocrinologie de Buda, énumère les problèmes endocriniens qui produisent de la lucidité, de la fatigue.

Au début du printemps, le stock de vitamine D était tombé

La fatigue printanière est souvent causée par une diminution de l’apport en vitamine D au cours des mois d’hiver, qui atteint son point le plus bas au début du printemps. Une petite quantité est connue pour causer la fatigue (entre autres) et, en fait, ce n'est pas une vitamine, mais une hormone, ce qui peut causer une foule d'autres problèmes hormonaux. Pour déterminer l’apport en vitamine D d’une personne, il suffit d’une analyse de sang. S'il est présent en petites quantités, la supplémentation en vitamine D est recommandée par un spécialiste en quantité déterminée.

Dysfonctionnement thyroïdien

Il existe 2 types principaux de dysfonctionnement des hormones thyroïdiennes: il existe une hyperactivité de la thyroïde et une hyperthyroïdie lorsque vous produisez moins d'hormone thyroïdienne (T3, T4). Parce que ces hormones ont une influence majeure sur le processus métabolique, le métabolisme est ralenti en cas de défaillance d'un organe. Cela se manifeste notamment par la fatigue, la clarté, les troubles menstruels et les problèmes digestifs. Si les tests de laboratoire confirment la maladie, il faut rechercher un traitement pour les hormones manquantes.

Cancer du sein

L'une des conséquences directes d'un style de vie stressant est la fatigue. En raison du stress, les niveaux de cortisol produits par les glandes surrénales sont augmentés et le niveau de stress persistant est constamment élevé. Cependant, lorsque vos glandes surrénales deviennent fatiguées en raison d'une production accrue, la quantité de cortisol que vous laissez tomber entraîne soudainement de la fatigue, une dépression et une léthargie. Selon le Dr Viktoria Koppany, endocrinologue au Centre d'endocrinie de Buda, une gestion adéquate du stress et des médicaments sont nécessaires pour résoudre ce problème.

Résistance à l'insuline / cukorbetegsйg

L’une des maladies les plus courantes de notre époque est la résistance à l’insuline qui, sans traitement, peut facilement se développer dans le diabète de type 2. Au cours de l'infrarouge, les cellules deviennent insensibles à l'insuline. Elles ont donc faim car l'insuline n'est pas en mesure de fournir suffisamment de glucose. En conséquence, le pancréas libère toujours plus d'insuline en compensation. Initialement, seuls les taux d'insuline sont invalidés, puis les taux de glucose augmentent. La fatigue permanente, en particulier après un changement de régime alimentaire, est l’un des principaux symptômes de l’IR et du diabète. Le diagnostic nécessite un test OGTT, qui détermine également les niveaux d’insuline et de glucose. Un régime personnalisé, une activité physique régulière est essentielle et, si nécessaire, un traitement médicamenteux (même de l'insuline pour le diabète) est justifié.
  • La fatigue printanière peut également survenir chez les enfants
  • Temps de printemps
  • Signes suggérant des carences en vitamines ou en nutriments